Depuis la nuit des temps, les épices, produits d’origine exotique pour la plupart d’entre elles, ayant traversé toutes les époques et toutes les civilisations, ont à la fois une vertu médicinale encore reconnue de nos jours et une fonction culinaire, celle de parfumer subtilement tous nos mets.

Qu’est-ce qu’une épice? Une épice est une substance d’origine végétale, aromatique, au goût fort ou piquant d’où la dose raisonnable de celles-ci dans nos mets. Attention, ne pas confondre épices et herbes aromatiques qui sont deux choses bien différentes. Quant au sel, il ne s’agit pas non plus d’une épice comme de nombreux gens le pensent mais d’un assaisonnement.

On distingue deux types d’épices :

  •  les fruits à maturité ou des graines de plantes tels que le piment, l’aneth ou le fenouil.
  •  les bulbes ou les racines de certaines plantes comme par exemple l’ail ou le gingembre reconnu pour ses vertus aphrodisiaques.

Il existe également des mélanges d’épices qui sont parfois considérés à tort comme des épices à part entière. C’est le cas du bouquet garni, du garam masala, du ras el hanout, du zahtar, du curry, du colombo, des cinq épices ou des cinq baies, les deux dernières étant plus évidentes.

Vous pouvez mélanger plusieurs épices dans une recette ou bien mélanger des épices avec des herbes aromatiques. Par exemple, si vous souhaitez cuisiner un tartare de thon rouge et ses coquilles Saint Jacques sur lit de lentilles, vous pourrez parfaitement agrémenter votre recette avec une botte de ciboulette, une botte de menthe, une botte de basilic et une botte d’aneth.

Ne négligez pas le côté médicinal des épices. Par exemple, si vous avez une digestion difficile, n’hésitez pas à parfumer vos mets avec de la cardamome qui facilitera votre digestion à coup sûr.

VN:F [1.9.21_1169]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
VN:F [1.9.21_1169]
Rating: +1 (from 1 vote)
Le rôle des épices dans la cuisine, 5.0 out of 5 based on 1 rating